Chronique du mois d’avril 2021

1 avril 2021 - 4 minutes read

Gestion parfaite ou efficiente

La recherche de la perfection a un prix, sommes-nous prêts à soutenir ce niveau par nos taxes? Pouvons-nous revoir nos priorités et rendre les opérations plus efficientes?

Croissance des coûts

Depuis la création de la nouvelle Ville de Sherbrooke en 2002, ses dépenses d’opérations sont passées de 155 $M à 347 $M. Certains diront qu’il y a eu de l’inflation et que la ville est plus populeuse qu’à l’époque, ils ont raison. L’inflation fut de 39 % et la croissance de la population de 22 %.

Considérant l’inflation et la croissance de la population, le budget annuel devrait être de 250 $M. Selon le niveau de taxation actuel, nous pourrions payer tous nos investissements comptants (environ 100 $M) ou réduire de façon importante le niveau de taxation.

L’image politique

Il y a plusieurs causes à la croissance effrénée des coûts. On peut penser à la croissance de la rémunération, les niveaux de services exigés par les gouvernements, la hausse des standards environnementaux, les services supplémentaires demandés par la population, les pertes de productivité. Il y a peut-être un élément plus subtil : la crainte de se tromper.

La lutte politique fait que les erreurs sont mises au grand jour et largement médiatisées. Nous savons tous que la meilleure façon de ne pas faire d’erreur, c’est de ne pas prendre de risque. Se pourrait-il qu’on encourage l’équipe municipale à protéger notre image au détriment d’être une organisation efficiente? La perception ne prend-t-elle pas trop d’importance sur les résultats réels?

Le vrai pouvoir

Le vrai pouvoir est entre les mains des citoyens lors du vote aux quatre ans. Le défi est de bien choisir nos représentants (es) qui, au-delà de la joute politique, des paroles et de l’image, agiront avec rigueur en bons administrateurs, visionnaires et rassembleurs.

Forts investissements dans les parcs

Considérant la subvention Hydro-Québec et du budget ville, beaucoup d’investissements sont attendus dans les parcs du secteur en 2021, les parcs visés sont Ma Villa et Le Plateau.

Ma Villa : Aménagement d’une patinoire permanente incluant des terrains de Pickleball. Aménagement d’une halte nature et santé (qui devait être à l’origine voisine de l’école des Aventuriers).

Le Plateau : Ajout d’un module escalade. Ajout d’un demi-terrain de basketball. Ajout de modules de « Skate-Park ».

De plus, un terrain de volleyball de plage sera ajouté. Nous hésitons actuellement à le faire au parc Le Plateau ou celui de Ma Villa. Les commentaires de la séance de consultation du 18 mars devraient nous aider à choisir le meilleur emplacement.

En espérant que ces nouvelles installations sauront agrémenter la vie de notre communauté à la fin de ce confinement.

Bien que je ne puisse être présent au centre Richard-Gingras, je suis facilement disponible par courriel ou par téléphone. Au plaisir de communiquer avec vous.