Chronique du mois de décembre 2020

3 décembre 2020 - 4 minutes read

Croissance

Malgré ce temps de pandémie, le monde continue à tourner et, avec surprise, nous constatons que le développement immobilier est actif comme jamais. Dans cette foulée, il fut présenté au conseil de Ville par le Groupe Laroche, un projet de vitrine autoroutière dont je trace ici les grandes lignes.

Localisation

Le projet est localisé en bordure d’autoroute adjacent à Quartier St-Élie (Shell) en direction sud-ouest entre l’autoroute et la rue des Perles. Ce terrain appartient au Groupe Laroche, un projet qui progresse depuis près d’une dizaine d’années.

Besoin

On remarque que de plus en plus, les entreprises cherchent à se situer en bordure d’autoroute. D’autre part, l’offre de terrains industriels à Sherbrooke est de plus en plus limité.

Circulation

Beaucoup de rencontres ont eu lieu entre le promoteur et le ministère des Transports afin de ne pas surcharger la circulation sur le Chemin de Saint-Élie. L’autre élément pris en compte est de ne pas lier de voies véhiculaires avec les rues résidentielles.

Usages

Le but est d’y développer un parc d’affaires. Commerce Sherbrooke recommande de limiter aux thématiques suivantes : véhicules automobiles et de plaisance, véhicules lourds, récréatifs et machineries agricoles, entrepôts et centres de distribution avec vente et salle de montre, industries légères avec vente au détail ou salle de montre.

Cohabitation résidentielle / commercial industriel

Comme une partie de ce terrain est adjacent à des résidences, une zone tampon a été prévue, notamment pour les gens de la rue des Perles.

Consultation publique

Une séance de consultation publique virtuelle a été tenue par le promoteur. Tel que prévu par la loi, une autre séance de consultation sous la responsabilité de la ville se tiendra dans les prochains mois. Ce projet fera donc partie de l’actualité pour quelques temps.

Rue du Pimbina

Cette rue en milieu rural se prend par le chemin Laliberté non loin du chemin Lefebvre. C’est une rue privée et entretenue par la ville car elle n’a jamais été cédée juridiquement. L’extrémité ouest de la rue n’est pas construite bien qu’il y a différents propriétaires des terrains riverains.

Le projet consiste à finaliser la construction de la rue, répartir 100 % des coûts aux citoyens riverains visés. Ce projet permettra à ces derniers de se construire. La rue du Pimbina et la rue des Coudriers seront ainsi jointes en formant un « U ».

Halte Saint-Élie

À la suite de l’impossibilité de réaliser le projet prévu sur le terrain adjacent à l’école des Aventuriers à cause des contraintes environnementales, il fut décidé de déménager le projet au parc Ma Villa.

Nature Québec nous accompagne dans ce projet et a enclenché une dernière consultation afin de réaliser les aménagements en 2021.

Bravo et merci à ceux qui ont la capacité d’enjoliver notre monde, notamment par les décorations de Noël, en encourageant le commerce local ou tout simplement en saluant et en souriant à ceux que l’on croisent.

Joyeux Noël!