Chronique du mois de mai 2021

6 mai 2021 - 7 minutes read

Reconnaissance du travail des bénévoles

La présence de bénévoles compétents, dévoués et généreux sur nos conseils d’administration est précieuse. Cette implication reflète le dynamisme du milieu. Il est important de supporter ces personnes qui contribuent au bonheur de la communauté.

Vécu difficile au centre Richard-Gingras

L’an dernier, des questionnements furent évoqués par quelques citoyens concernant la gestion du centre communautaire. Les commentaires furent entendus par le conseil d’arrondissement et par nos services. Il fut alors convenu de mandater une ressource de la Ville afin d’investiguer et accompagner le conseil d’administration du centre Richard-Gingras.

Bien qu’il y ait des éléments à améliorer, on a pu constater le haut niveau d’implication des administrateurs, leur intégrité et leur probité à bien servir la population.

Un travail de fond fut entrepris avec l’aide d’un consultant externe afin de présenter à la population une révision des règlements généraux en octobre dernier. Lors de la rencontre, un climat toxique régnait et des accusations sans fondements furent lancées. Suite à cette rencontre, des membres du C.A. ont remis leur démission et il fut convenu d’alléger leur gestion en leur retirant la gestion du centre communautaire.

Merci spécial aux membres du CCRG

Au nom de la Ville, je désire rendre un témoignage au travail acharné des membres du conseil d’administration du centre Richard-Gingras au cours des dernières années. On a pu constater leur rigueur dans la gestion. Grâce à leur contribution de 75 000 $, la Ville a accepté de relier les deux étages par un escalier intérieur et de réaménager les locaux selon les besoins actuels. De plus, un coussin de sécurité de 70 000 $ fut constitué.

Leur implication dans le milieu fut de tous les projets. Sous leur responsabilité, les fêtes « Viens te sucrer le bec » en collaboration avec les organismes, notamment les Chevaliers de Colomb, furent des évènements très appréciés des familles. Sans la pandémie, cette activité se serait tenue une fois de plus en mars dernier.

Mentionnons aussi les fêtes de septembre tenues au parc du Villageois. Ils sont les responsables du projet Sentiers Saint-Élie et s’en occupent à la satisfaction de nombreux marcheurs en forêt. Ils se sont impliqués dans tous les projets institués par Commerce Sherbrooke sur notre territoire et ont repris sous leurs ailes le Géo Rallye, activité très prisée et tenue en période estivale.

À ces personnes humbles et dévouées qui se sont investies généreusement pour notre communauté, au nom de la communauté de Saint-Élie, je vous remercie sincèrement.

Suite pour le centre Richard-Gingras

Le mandat de la gestion du centre communautaire sera attribué à l’été 2022, donnant le temps à la corporation du CCRG d’évaluer son intérêt à déposer une offre. Entre temps, la Ville reprend les réservations et le volet entretien. L’organisme Loisirs-Acti-Famille a accepté d’assumer la gestion intérimaire afin de maintenir une offre d’activités à la communauté.

L’objectif est d’avoir un centre accessible et dynamique pour les citoyens, la volonté d’avoir une synergie des organismes hébergés qui soit positive et un centre qui permet aux utilisateurs une expérience optimale.

Terrain de volley-ball de plage

Suite à la consultation du 18 mars dernier, il fut décidé de situer le terrain de volley-ball dans le parc Ma Villa. Ce déplacement permettra de couper moins d’arbres et permettra l’accès aux installations sanitaires.

Parc du Plateau

Comme il semble que nous n’aurons pas besoin d’empiéter sur l’espace boisé au cours des prochaines années, l’idée de développer un circuit d’hébertisme a surgi. J’accueillerai vos opinions avec ouverture et nous pourrions même former un petit comité pour planifier la mise en œuvre si certains se sentent interpellés par l’idée.

Parc d’affaires en bordure d’autoroute

Le 14 janvier dernier, le promoteur Groupe Laroche présentait le projet à la population via le web. Avec des employés du service d’urbanisme, j’ai participé à la rencontre pour entendre les propos des participants. Par la suite, la Ville a effectué une consultation écrite auprès des résidents du secteur.

Nos services ont reçu des commentaires de 16 personnes provenant de 12 adresses différentes, la majorité s’opposant au projet. Beaucoup de commentaires sont en lien avec la crainte de l’augmentation du bruit suite au déboisement du site et des questionnements concernant la bande tampon. Plusieurs suggestions furent proposées pour assurer une meilleure cohabitation.

Le promoteur s’est montré ouvert à organiser un groupe de travail pour favoriser une franche discussion, bien comprendre les craintes et améliorer le projet.

Disponibilités

Bien que je ne puisse être présent au centre Richard-Gingras en cette période de pandémie, je suis facilement disponible par courriel ou par téléphone. Au plaisir de communiquer avec vous.