Chronique du mois de décembre 2019

8 décembre 2019 - 4 minutes read

Dure fin d’année

Permettez-moi de vous partager mon état d’âme en cette fin d’année. Bien que mon niveau d’énergie se maintient malgré les longues heures de travail, je me questionne comme jamais sur l’efficience du conseil municipal et du fonctionnement de notre ville.

Confection du budget

Depuis plusieurs années, on gratte les fonds de tiroirs et on tente par tous les moyens de limiter la hausse de taxes alors que la croissance des coûts de la machine municipale excède l’inflation de façon constante.

Nous atteignons la limite, les choix sont plus difficiles que jamais alors qu’habituellement, le grand conseil investit 15 h à faire l’analyse du budget, cette année, l’exercice prendra près de 60 heures.

Les augmentations de taxes seront colossales. Fort probable que l’augmentation de taxes fera couler beaucoup d’encre pendant quelques jours et que l’an prochain on reprendra le processus avec autant de difficulté. Comme ce sera une année électorale, il se peut que l’on soit tenté de pelleter par en avant.

Si l’on veut limiter l’augmentation future des taxes, on se doit d’être en contrôle des dépenses.

Penser en dehors de la boite

Selon moi, il est grand temps de faire un questionnement de fond sur la gestion de notre ville. S’adjoindre des personnes neutres, de haut calibre, expérimentées en gestion de grandes organisations  nous aiderait à devenir un modèle avant-gardiste de gestion publique.

Aurons-nous l’ouverture et l’humilité de demander de l’aide, c’est à voir.

Le conseil de ville a deux grands rôles: l’un politique et l’autre administratif. Ma perception est que le rôle politique est très actif, mais cependant, le rôle administratif est très peu exploité.

Jouer son rôle d’administrateur ne veut pas dire s’immiscer dans la gestion. Ce rôle appartient à nos fonctionnaires. Par contre, nous devons avoir l’information suffisante pour « challenger » la machine municipale et donner une orientation stratégique unifiée.

Limite des « optimisations »

Au cours des dernières années, plusieurs optimisations furent réalisées dans différents services de la Ville afin de gagner en efficience. Comment se fait-il que malgré le travail colossal de l’organisation, les dépenses continuent leur rythme accéléré de croissance?

Quel est le niveau d’efficience de chacun des services? Quel est le niveau de réalisation et de bonheur des employés? Quel est le niveau de satisfaction des citoyens, est-ce que l’organisation est agile et flexible à intégrer les changements? Voilà l’information qui serait utile d’obtenir.

Travaux sur la 220

Plusieurs me demandent pourquoi le ministère des Transports a élargi les voies à l’approche du viaduc en direction ouest.

Il faut se rappeler que l’an prochain, il est prévu de construire une passerelle pour piétons et cyclistes en parallèle avec le viaduc. Le viaduc deviendra alors à quatre voies plutôt qu’à trois voies. Les deux voies d’attente faciliteront l’accès au viaduc à deux voitures de largeur. Ainsi, on évitera le goulot d’étranglement sur le viaduc au retour à la maison.

Permettez-moi de vous souhaiter un temps des fêtes où l’on s’appréciera les uns et les autres avec une capacité à donner et à recevoir avec un plaisir débordant. Joyeux Noël.